…d’être #1 : Je suis une slasheuse !

La semaine dernière, je suis allée au Salon des Micro-Entreprises au Palais des Congrès à Paris.

Logo Salon SME

J’ai dans l’idée dans un futur plus ou moins proche de créer ma petite entreprise (qui ne connaîtra pas la crise, je l’espère), mais j’allais à ce salon sans vraiment avoir d’idées précises sur ce que j’allais trouver pour m’aider. Mon projet est tellement vague et non abouti, que je ne savais pas trop ce que je devais chercher. J’y allais aussi pour accompagner ma meilleure amie qui elle aussi aimerait monter sa petite boîte.

Nous avons donc fait le tour de différents stands, notamment ceux consacrés à l’entrepreneuriat  au féminin, pour avoir une idée des aides qui peuvent être accordées pour la création d’entreprise, les formations dispensées pour des personnes comme moi qui n’ont jamais vraiment fait de comptabilité ou de gestion, etc.

Au moment de partir, nous avons tout de même regardé le panneau des conférences… et nous sommes tombées sur une qui se nommait : « Et si vous aussi, vous deveniez un multi-entrepreneur ou slasheur ? » et qui commençait 5 minutes après… Du coup, nous y sommes allées, intriguées par ce titre avec ce mot bizarre…

Mais… Slasheur ? Vous connaissez ce terme vous ? Avant cette conférence, je ne connaissais pas du tout !

Et en écoutant les intervenants… je me suis dit.. bah… moi aussi, je suis une slasheuse !

Vous pouvez écouter la conférence ci-dessous… je suis sûre que vous allez aussi vous apercevoir que vous êtes slasheur !

Mon CV est un slash géant !

(Pour ceux qui ne savent pas, le slash, c’est ça : « / », petite barre oblique qui permet de séparer 2 éléments, notamment en informatique avec les dossiers, sous-dossiers, fichiers, etc.)

C’est au moment d’un entretien pour un poste de pâtissier (avant la conférence) que j’ai eu cette impression de ne pas être totalement à ma place… Le chef qui me recevait m’a fait remarquer mes bifurcations de parcours, et pour lui, c’était suspect… pour moi, c’était tout à fait normal !

Je vous explique… Même mon bac contient un gros slash… Eh oui, je fais partie de ces rares spécimens qui ont fait un bac Littéraire… option Math !! Nous étions 8 dans mon lycée à faire cette bizarrerie… Des littéraires indécis ou des scientifiques ratés ?.. NON ! Juste des lycéens qui n’ont pas envie de faire un choix à 17 ans ! Parce que j’aimais autant le français que les maths (en plus, j’ai eu une super prof de math en terminale… merci Mme Lerouge !)

Et puis voilà, parce que j’aimais (j’aime toujours) apprendre plein de choses… et aussi parce que la vie parfois vous réserve des surprises… j’ai continué à « slashériser » mon CV…

J’ai commencé par faire de l’archéologie à la Fac, jusqu’en Licence (presque Maîtrise)… puis j’ai bifurqué vers une école de photographie… puis je suis revenue à la Fac pour faire une Licence Pro de Communication… pour finir sur les bancs d’un lycée professionnel pour obtenir mon CAP Pâtisserie…

Et qui sait ce que je ferai demain ?

Entre temps, je suis aussi Maman, Archer et Capitaine de Compagnie, Trésorière d’une association (pamana.fr), Membre du Conseil Syndical… et Blogueuse !

Alors, être slasheuse, est-ce bien ou mal ? Je n’en sais rien…

En France, a priori, c’est encore très mal vu d’avoir plein de compétences dans des domaines aussi différents que la communication et la pâtisserie… Alors que dans les pays anglo-saxons, ce sont de véritables atouts… Certaines personnes pour définir leur « fonction » se désignent en tant que « slasheur »… Ce qui est pour l’instant inenvisageable en France… Moi-même ne connaissant pas ce terme avant la semaine dernière, je peux le comprendre ! Mais, j’avoue être un peu désabusée par cette catégorisation des personnes, des travailleurs surtout… Rien qu’à Pôle Emploi, on vous case dans un code ROME, et pour en sortir, il faut nous souhaiter bonne chance !

Après cette conférence, j’étais à la fois heureuse de pouvoir mettre un terme sur mes parcours scolaire et professionnel, sur mes compétences… mais aussi un peu perturbée car je ne sais toujours pas vraiment ce que je veux faire dans la vie… Je ne sais pas comment assembler toutes ces compétences et en faire un « métier » qui me convient, dans lequel je peux m’épanouir, tout en préservant ma vie de famille… Je suis prête à faire des petits sacrifices, mais pas au détriment de ma famille et de ma santé… (Je repense à ce chef pâtissier qui me demande si je suis prête à travailler 11 à 15 h par jour… bien sûr que non !!)

« Plus tard, je serai multi-entrepreneur ! » Vous vous voyez à 10 ans dire ça quand on vous demande ce que vous voulez faire ?

Bref… je suis une slasheuse !!

(Et vive(nt) les Bac L Option Math !!!… surtout ceux de ma promo : Bérénice, Caroline, Céline, Fabrice, Isabelle, Raphaële et Virginie (mon homonyme) !)

3 Commentaires

  1. …d’écrire #7 : Que faire (ou ne plus faire) en 2016 ? | Prendre le temps...

    5 janvier 2016 at 12 h 08 min

    […] Dans une ancienne vie, j’étais photographe… J’ai envie de refaire plein de photos… Il faut juste que je prenne l’habitude de sortir avec mon appareil photo, car même si je prends souvent des photos avec mon téléphone, on a beau dire, la qualité est quand même meilleure avec un vrai appareil photo, surtout si c’est un reflex !… sauf qu’un reflex, c’est lourd et encombrant… […]

  2. …d’écrire #14 : Suis-je toujours pâtissière ? | Prendre le temps...

    27 mai 2016 at 13 h 09 min

    […] Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis pâtissière… […]

  3. ...de créer #26 : Anniversaire Pirate / Les invitations - Prendre le temps...

    4 avril 2017 at 21 h 50 min

    […] Je ne le maîtrise pas encore bien, mais petit à petit, je reprends mes marques. Dans le cadre de mon travail de chargée de communication, j’utilisais plus facilement la suite […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :