…de créer #8 : Un tableau coloré en bouchons de compote

Nous avons eu du mal à récolter les rouleaux de papier toilette pour notre calendrier de l’avent… En revanche, nous n’avons aucun mal à conserver tous les bouchons de compote que Titechérie et Tibonhomme engloutissent au goûter.

Au-delà du fait que nous nous posons souvent la question de réduire nos déchets… et les compotes en gourde sont une catastrophe, même si la compote est bio… il faut bien avouer que les bouchons de toutes les couleurs, c’est joli… et qu’il aurait été dommage de ne pas les conserver et les utiliser pour une activité quelconque.

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - Bouchons de compote

Nous aurions pu construire une réplique de la Tour Eiffel à la manière de Charlie dans Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton qui construit la réplique de la fabrique de Willy Wonka en bouchons de dentifrice (dont je n’ai pas trouvé de photos malheureusement)…

Mais nous avons préféré faire un tableau à 4 mains avec Titechérie.

Le matériel utilisé

Pour créer notre tableau, nous avons utilisé :

  • un panneau contreplaqué 40 x 60 cm
  • de la peinture bleue
  • de la peinture blanche
  • une craie
  • des centaines de bouchons de compote
  • des sequins
  • un pistolet à colle
  • de la colle acrylique blanche

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - Bouchons de compote

La réalisation du tableau

Nous avons commencé ce tableau lors d’un atelier parent/enfant chez Cultura. Titechérie souhaitait faire un arc-en-ciel avec tous ces bouchons, mais aussi la maison dans laquelle elle aimerait vivre…

La première étape a consisté à passer une sous-couche blanche sur le panneau de bois.

Nous avons ensuite mélangé du bleu foncé avec du blanc pour faire un joli bleu ciel. (Parce que je n’avais pas de peinture bleu ciel sous la main… on fait avec ce qu’on a !)

Titechérie a peint au rouleau le panneau puis nous l’avons séché au sèche-cheveux… Parce que pendant un atelier qui dure 1h30, nous n’avons pas le temps d’attendre que ça sèche !

Ensuite, Titechérie a utilisé une craie blanche pour dessiner son arc-en-ciel… mais aussi une maison, des fleurs, des papillons, un soleil… et des cœurs ! Une jolie représentation de sa maison idéale !

Ce dessin à la craie devait ensuite être effacé, mais finalement, on a décidé de le garder aux endroits où on n’a pas collé de bouchons.

Nous sommes passées ensuite à l’étape du collage des bouchons. Titechérie choisissait les bouchons… et moi je collais avec le pistolet à colle. Dans ma tête, j’avais une idée particulière de l’arc-en-ciel qu’on aurait pu faire avec les bouchons… mais Titechérie en avait une autre… donc on a suivi son idée. Son arc-en-ciel est donc un peu particulier, mais très coloré !

Pour la fleur principale, l’animatrice de l’atelier, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois vu que c’est aussi une amie (ici et ), a proposé à Titechérie d’utiliser des sequins qu’elle a collés soigneusement avec un pinceau et de la colle vinylique.

Et voilà le résultat !

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - arc-en-ciel

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - maison

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - Fleur

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - Fleur de profil

Prendre le temps - Tableau coloré en bouchons de compote - Détail de l'arc-en-ciel

Je ne saurai dire en combien de temps nous avons collectionné autant de bouchons, mais nous en avions une quantité incroyable… et comme les enfants mangent encore des compotes… nous avons encore plein de bouchons à utiliser !

Et vous, d’autres idées pour utiliser ces bouchons ?

10 Commentaires

  1. mamanadada

    10 mars 2016 at 18 h 32 min

    Bravo, c’est vraiment très joli !
    Ici, je mets de gros bouchons (de bouteille de lait) dans un carton et Colombe essaye de les attraper à l’aide de pinces. J’avais également fabriqué des fleurs pour décorer mes jardinières avec des bouchons.

    1. Niya

      10 mars 2016 at 22 h 23 min

      Je vais investir dans des pinces alors
      Tu nous montreras tes fleurs en bouchons ?

    1. Niya

      10 mars 2016 at 22 h 22 min

      Elles sont utilisables à l’infini ?
      Le mieux serait que mes enfants mangent des compotes sans gourde… Ce serait encore plus économique lol

      1. La Fabrique d'éco Lo

        11 mars 2016 at 8 h 25 min

        Elles sont réutilisables une cinquantaine de fois en moyenne, ce qui est largement le cas chez nous. Nous sommes à la deuxième depuis décembre donc plutôt content de cette affaire!

        1. Niya

          11 mars 2016 at 8 h 52 min

          Je vais me renseigner sur ces gourdes alors ☺

          1. La Fabrique d'éco Lo

            11 mars 2016 at 15 h 56 min

            Pour info, nous venons d’acheter des pommes directement chez le producteur : 10€ les 8,5kg de pommes bio à compotes, nos gourdes lavables seront encore plus rentabilisées (sinon j’achète la compote bio en bocaux d’1kg)

          2. Niya

            11 mars 2016 at 16 h 01 min

            Ah oui, pas bête, des gros pots de compote :)… sinon, il faut que je me remotive à faire de la compote maison.. c’est vraiment pas difficile lol 🙂

  2. Souris Maman

    11 mars 2016 at 15 h 02 min

    le rendu est tellement chouette wahou bravo et puis l’esprit on recycle moi j’adore ça 🙂

    1. Niya

      11 mars 2016 at 16 h 11 min

      Merci beaucoup !! 🙂 On recycle le plus possible ici aussi 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :