…d’écrire #8 : J-8 avant la libération de mon pied

Dans 8 jours, on m’enlève enfin mon plâtre !

Dans 8 jours, je connaîtrai l’ampleur des dégâts restants… en tout cas physiques. Et j’ai un peu peur du diagnostic vu que j’ai toujours mal à certains endroits de ma cheville… J’espère ne pas être de nouveau immobilisée par un plâtre.

Je sais très bien que je ne vais pas pouvoir marcher tout de suite, gambader, sauter, courir, danser (oui, bon, ça, je ne le fais que rarement)… mais rien que me tenir debout sans béquilles ! Je n’attends que ça. Pouvoir récupérer mes mains aussi ! Refaire du tir à l’arc, de la pâtisserie ! Je m’emballe peut-être un peu vite… j’en saurai plus mercredi prochain.

Je vais d’ailleurs exiger un scanner au lieu d’une simple radio, car à la première radio qu’on m’a faite le jour de mon accident, le médecin n’avait pas vu la fracture. Et quand j’ai fait ma radio de contrôle le 23 décembre, le médecin, un autre, mais celui qui disait que je n’avais pas de fractures pendant mon hospitalisation (à voir ici), ne voyait rien aussi… Il n’y a qu’au scanner qu’on voyait mes micro-fractures… donc je pense être en droit de réclamer ce scanner pour vérifier que les fractures sont bien résorbées, non ?

Dans 8 jours, j’arrête les piqûres quotidiennes dans le ventre ! Même si les deux infirmiers qui venaient sont bien sympathiques, je serai heureuse de ne plus les voir tous les soirs… Et mon ventre retrouvera sa couleur normale, car là, il est plein de bleus…

Dans 8 jours, je vais tester le transport par ambulance ou taxi conventionné… Oui parce qu’il faut le savoir qu’on a le droit à cela pour se rendre à une consultation lorsqu’on ne peut pas se déplacer par ses propres moyens car notre état de santé ne nous le permet pas… C’est aberrant qu’il faille réclamer toujours tout aux médecins. J’ai réclamé mon bon pour un transport au médecin que j’ai vu le 23 décembre, après avoir pris connaissance de cela quelques jours avant mon rendez-vous et avoir fait venir ma maman qui habite à plus d’une heure de chez moi pour qu’elle m’emmène à l’hôpital… d’ailleurs, les frais kilométriques des particuliers peuvent aussi être pris en charge par la Sécu… et ça aussi, il faut le savoir.

Dans 8 jours, je pourrai peut-être chanter « Libérééééééée, Délivréééééée, je vais enfin pouvoir remarcher-er-er ! » (la chanson dans la tête, c’est cadeau !)

Comment se sont passées ces 6 semaines de plâtre ?

On pourrait croire que je me la suis coulée douce pendant 6 semaines…

En réalité, je dors très mal depuis 6 semaines…

Mes journées sont monotones…

Je me sens fatiguée, triste, frustrée, anxieuse, inutile, impuissante…

Je pleure à chaque fois que je dois reparler de mon accident, toujours avec ces images dans ma tête, de mon fils dans mes bras (ou le plus souvent pas dans mes bras…)… Et là, aujourd’hui, l’assurance me dit qu’il ne considère pas Tibonhomme comme une des victimes de cet accident… Certes, il n’a pas eu de blessures physiques, mais il a quand même été renversé par une voiture, bordel ! (oui, je m’emporte, mais ça me met hors de moi cette nouvelle…)

Je stresse à chaque fois que Tibonhomme tente une cascade… Il m’a fait une énorme frayeur le soir du réveillon du Nouvel An en tombant dans un escalier… Cette frustration de ne pas pouvoir courir pour lui porter secours…

Je le vois développer des peurs, normales pour son âge, mais quand il me dit qu’il a peur qu’un loup lui mange son pied, je pense que ce n’est pas anodin…

Je suis ruinée… car il faut avancer les frais médicaux… Et surtout, la Sécu n’a pas encore pris le relais de Pôle Emploi pour me payer (ouh, l’assistée !!)…

Et j’ai pris quelques kilos à force de ne pas bouger… alors que je ne mange pas plus (voire moins) que d’habitude et que je ne me suis pas gavée pendant les fêtes ! (Je suis végéta*ienne, ça aide !)

Mais…

A côté de ça, j’ai pu voir l’amour de ma famille qui me soutient. De Ticœur qui se démène pour gérer les enfants, la maison, les courses, etc… Je t’aime très fort Ticœur !

J’ai pu voir la solidarité de voisins qui s’occupent d’emmener Titechérie à l’école tous les matins, d’amies qui récupèrent Titechérie à l’école ou à la garderie, d’amis qui me baladent en voiture quand j’en ai besoin pour aller au tir à l’arc, pour honorer un rendez-vous sur Paris, etc…

Je leur dis à tous un grand MERCI !

Prendre le temps - Merci sur mon plâtre
Une petite photo dédicacée pour les fétichistes des pieds :p

Quand on m’aura enlevé mon plâtre, j’aurai le droit à une séance demi-tarif chez le pédicure pour la remise en état de mon pied droit… et une séance demi-tarif chez l’esthéticienne pour le gommage en profondeur des peaux mortes et l’épilation de ma demi-jambe droite… tout ça remboursé par la Sécu bien évidemment… HAHA !

4 Commentaires

  1. Souris Maman

    15 janvier 2016 at 15 h 04 min

    pas facile tout ça surtout quand ça te tombe dessus comme ça, je te comprends… j’espère que l’après plâtre va aller, bon courage

    1. Niya

      15 janvier 2016 at 15 h 13 min

      Je l’espère aussi. Merci pour ton message 🙂

  2. …d’écouter #39 : Just because of you – Alys | Prendre le temps...

    4 février 2017 at 10 h 41 min

    […] Titechérie était partie avec les grands-parents. Et l’année dernière avec Ticœur ; sortant de ma fracture, il n’était pas recommandé que j’aille à la montagne et risquer de […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :