…d’écrire #4 : Hier…

Hier…

Hier, vers 23h15, je finissais d’écrire mon article

Hier, vers 23h15, je commençais à lire les nouvelles…

Hier, vers 23h15, j’ai eu peur… très peur…

Hier, j’ai attendu deux heures le retour de Ticœur qui était sur Paris…

Hier, je l’ai détesté de ne pas avoir de téléphone…

Hier, j’ai tremblé…

Hier, j’ai rafraîchi les pages des journaux une bonne centaine de fois…

Hier, j’ai pleuré…

Hier, j’ai ri jaune en voyant le nom du groupe au Bataclan… parce que des tarés ont peut-être cru s’en prendre à des satanistes…

Hier, je me suis posé beaucoup de questions…

Hier, Ticœur est enfin rentré…

Hier, Ticœur a eu peur aussi… évacué de la Gare du Nord…

Hier, nous n’avons pas pu nous endormir tout de suite…

Hier, je ne pouvais pas quitter Ticœur plus de 2 minutes, le temps d’aller aux toilettes…

Hier, nous avons dormi… enfin…

Aujourd’hui…

Aujourd’hui, je vois…

Je compte…

Je lis…

Je pleure…

Je ris…

J’aime…

Je vais acheter mon pain…

Je vais aux jeux avec mes enfants…

Je fais des rencontres… (Merci Freddy d’avoir eu ce sourire… « Ca fait plaiz’ ! » comme il dit)

Je continue de vivre…

Nous continuons de vivre… parce qu’il le faut… parce qu’on le doit… parce que c’est comme ça que nous sommes les plus utiles…

Aujourd’hui, je suis Charlie, je suis Paris… je suis tout ce que vous voulez…

Mais aujourd’hui, j’ai mal…

Mais aujourd’hui, je ne comprends pas…

Mais aujourd’hui… il y a un aujourd’hui… pour nous…

Je suis là… Ma famille est là… Mes amis sont là… Nous sommes là !

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles…

Tour Eiffel...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :