…d’écrire #14 : Suis-je toujours pâtissière ?

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis pâtissière

Enfin, c’est comme cela que je me définis en général.

En fait, je réponds à la question : « Vous faites quoi dans la vie ? » par « Je suis censée être pâtissière ». Ça soulève des questions… auxquelles je ne suis pas toujours en mesure de répondre.

Car suis-je toujours réellement pâtissière ?

Diplômée en pâtisserie !

Sur le papier… enfin, sur le diplôme… il était bien écrit que j’étais reçue au CAP Pâtisserie.

Oui… mais c’était il y a un an déjà… quasi jour pour jour… Je finissais mes 8 mois de formation accélérée en pâtisserie dont 14 semaines de stage. Je m’en étais sortie pas trop mal avec une moyenne générale digne d’une mention très bien… sauf qu’en CAP, il n’y pas de mention !

Bref… J’étais pâtissière… il y a un an.

Prendre le temps - Toujours pâtissière - pâtisserie

Pâtissière en carton…

Après mon diplôme, j’ai décidé de prendre quelques vacances… oui parce que 8 mois de cours accéléré plus les stages, sans vacances… bah, ça vous crève une maman… et une famille…

J’ai donc commencé ma recherche d’emploi en septembre… écumé une bonne vingtaine de pâtisseries de mon département… en particulier celles fermées le mercredi… bah oui, je reste une maman avant tout, il me fallait mon mercredi ! J’en ai déposé du CV !

Un peu découragée par les non-réponses… mais toujours motivée à l’idée d’exercer ce métier, je continuais toutes les semaines à déposer mon CV dans quelques nouvelles pâtisseries… en me disant que la fin de l’année approchait à grands pas et qu’en général, les pâtisseries ont besoin de renfort dans cette période… Bah oui, parce que les centaines de bûches… puis de galettes… puis des chocolats de Pâques… Il faut bien les préparer ! Donc, je gardais espoir qu’on me recontacte.

Et puis le 23 novembre arriva… un pied cassé… un esprit cassé aussi…

Une semaine ou 10 jours après, une pâtisserie m’appelle pour me proposer un poste… mais avec un plâtre, j’ai dû décliner leur offre… Je n’avais pas le choix de toute façon.

Et voilà… depuis ce fameux jour, je suis en arrêt de travail… prolongé encore pour 3 mois, jusqu’à fin août… ce qui veut dire que je n’aurai jamais exercé la pâtisserie en professionnel depuis que j’ai mon diplôme… jamais…

J’ai donc un trou d’un an sur mon CV… un an où je n’ai rien fait…

Enfin, rien, c’est vite dit… mais les employeurs se soucient-ils vraiment de ton état de santé pendant cette année perdue ? Arriveront-ils à comprendre que je n’avais pas le choix ? Qu’il m’était impossible de marcher plus de 15 minutes sans avoir un mal de chien à mon pied !

Je suis censée être pâtissière… mais je me pose tellement de questions ! Mon algoneurodystrophie n’est pas censée durer 107 ans… non, 2 ans max m’a répété mon médecin récemment… Mais purée, 2 ans !

Je n’ai presque plus de motivation pour faire de la pâtisserie à la maison… Ou plutôt, je n’arrive plus à oser en pâtisserie… je me cantonne à des classiques faits, et refaits… qui sont certes très bons, mais qui n’étonnent plus…

Quand je faisais mon CAP, j’étais contente d’entendre plein d’exclamations devant les photos de mes « œuvres » pâtissières. Ce n’étaient certes pas des pâtisseries à la Michalak, Conticini, Lignac et j’en passe… mais pour une débutante, je m’en sortais pas trop mal ! :p

J’aime toujours pâtisser… je crois… j’en suis quasi sûre… mais j’ai peur… peur de ne plus pouvoir vraiment exercer ce métier à cause de ce fichu accident ! Peur de n’avoir aucun talent pour ça… Peur de devoir (re)faire mes preuves…

Une de mes camarades de CAP m’a proposé d’aller revoir prochainement un de nos chefs pâtissiers. Je lui ai répondu que ça me ferait plaisir d’aller le voir, car il m’a appris beaucoup de choses… mais je lui ai aussi dit que j’étais triste et un même un peu honteuse d’aller le voir car je suis une pâtissière en carton, que je n’ai pas su être digne de son enseignement alors qu’il avait fait tellement de compliments sur mon travail… Certes, je n’ai pas choisi cet état… mais le regard des autres est difficile à supporter, surtout quand ça vient d’une personne qu’on respecte beaucoup.

Toujours pâtissière ?

Suis-je donc toujours pâtissière ? Oui, sans doute ! Il faut se dire que la pâtisserie, c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas… les gestes, les techniques… Je suis un peu rouillée, mais ça peut revenir vite, j’en suis persuadée.

Mais pour ça, il faut pratiquer… Et ça, professionnellement, je ne peux toujours pas… Et chez moi, il faut que je trouve la motivation de le faire… et j’avoue qu’ici, maintenant, avec le déménagement qui se profile, je n’y arrive pas.

Notre départ pour Toulouse va peut-être relancer la machine et me redonner un nouveau souffle… Je l’espère vraiment ! J’ai envie de m’accrocher à mon projet d’ouvrir un salon de thé/pâtisserie végétarienne… voire végétalienne ! J’ai envie de tester plein de recettes ! J’ai envie de faire plaisir aux gens… envie de les émerveiller devant de jolies pâtisseries… même si je ne ferai jamais du Michalak & co, ce n’est pas mon but !

J’ai envie de répondre aux gens qui me pose cette fameuse question : « Que faites-vous dans la vie ? »… Je suis censée être pâtissière !

Pâtissière, je vous dis !

16 Commentaires

  1. Carole

    27 mai 2016 at 13 h 51 min

    Tu as fait le plus dur, obtenir ton CAP avec une très bonne moyenne !
    Le reste viendra en son temps.
    Bises.

    1. Niya

      27 mai 2016 at 13 h 52 min

      Oui, je l’espère vraiment 🙂 J’ai hâte de déménager et reprendre de l’élan ^^

  2. Pa'Man! C'est une longue histoire...

    27 mai 2016 at 14 h 02 min

    Oh mais tu es une super pâtissière j’en suis sûre et même si la vie est parsemée d’embûches je suis sûre que ton déménagement va te permettre d’avancer. Concernant ton algo, courage j’en ai eu au genou et j’ai lutté longtemps avant de m’en remettre. Essaye la kinésithérapie en piscine. C’est le meilleur remède que j’ai trouvé pour combattre cette algo de malheur 😉

    1. Niya

      27 mai 2016 at 14 h 06 min

      Merci pour ce gentil message.
      Mon médecin m’a prescrit de la physiothérapie pour mon algo. Je dois prendre rendez-vous.
      Je suis allée à la piscine ce matin avec Tibonhomme, on se sent léger, ça fait du bien, mais au final, je force aussi sur mon pied pour avancer dans l’eau. Ma cheville a bien gonflé après la séance. Ça a duré combien de temps pour ton genou ?

      1. Pa'Man! C'est une longue histoire...

        27 mai 2016 at 14 h 09 min

        J’ai passé 2 fois 8 mois en béquilles. La piscine tu forces moi je te parle de faire tes séances de kine en piscine 😉 c’est différent 🙂

      2. Pa'Man! C'est une longue histoire...

        27 mai 2016 at 14 h 10 min

        Mais entre 2004 et 2010 ça a été difficile il y a des choses que je ne peux plus faire :-/

        1. Niya

          27 mai 2016 at 14 h 14 min

          Je crois que pour mon pied, ça va être un peu pareil.
          Je me renseignerai pour les séances de kiné en piscine, mais je crois que dans mon coin, les places sont très chères, il y a peu de cabinets qui en font.

          1. Pa'Man! C'est une longue histoire...

            27 mai 2016 at 14 h 16 min

            Oui c’était pareil ici mais si tu leur parle de ton algo ils devraient te trouver une place 😉 courage

  3. lessen-ciel.com

    27 mai 2016 at 17 h 50 min

    Courage, l’algodystrophie ne gagnera pas… Je m’en suis sortie à deux reprises et toi tu es forte, tu y arriveras aussi… Belle soirée

    1. Niya

      3 juin 2016 at 23 h 21 min

      Merci pour ces encouragements ! Belle nuit à toi.

  4. Holy

    28 mai 2016 at 20 h 27 min

    Il ne faut pas perdre patience ! Ce sont des aléas de la vie mais qui vont vite se résoudre !!! Il faut juste que ton pied guérisse :).
    Plein de courage !!!!

  5. Bérénice van Deth

    7 juin 2016 at 23 h 58 min

    Garde ton estime de toi et ta passion : tu es douée et des événements extérieurs sont venus barrer ton chemin, mais dès que tu seras sur pieds, fonce et montre-leur que tu en veux, que tu es capable et que tu vas tout déchirer !!! C’est frustrant aujourd’hui mais ce sera tellement grisant de t’y remettre quand tu le pourras !!! Ne te dévalorise surtout pas, tu vaut mieux que ça.

    1. Niya

      9 juin 2016 at 11 h 04 min

      Merci beaucoup pour ton gentil message Bérénice. Ca me touche beaucoup !
      J’espère que tout va bien pour toi et que tu as pu trouver un travail aussi 🙂
      Gros bisous !!!

  6. Petits fondants au chocolat [vegan] - La Cuisine de Niya

    19 août 2016 at 15 h 44 min

    […] Bon, j’ai de petites excuses. La première, c’est que je suis très moyennement motivée pour faire la cuisine et pâtisser en ce moment. J’explique le pourquoi du comment sur mon autre blog sur mon article « Suis-je toujours pâtissière ?« . […]

  7. …d’écrire #16 : S’autoriser à ne rien faire | Prendre le temps...

    7 novembre 2016 at 13 h 15 min

    […] Il y a quelques mois, je m’interrogeais sur mon avenir professionnel en tant que pâtissière. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :